Analyse du marché de l'horlogerie de luxe.


Après 10 ans de croissance à deux chiffres, le marché de l'horlogerie Suisse s'éssouffle en 2013 et passe à + 5,7 % à l'échelle mondiale et baisse de plus de 3 % en France.

L'année 2014 sera certainement encore en baisse.

Un tournant s'amorce et il faut faire attention aux marques horlogères qui fabriquent de trop.

Sur le marché de la montre de seconde main, nous remarquons que le prix des montres ne cesse de baisser et que seul les modèles ROLEX restent demandés et arrivent à tenir la cote.

ROLEX garde sa politique de peu fabriquer les modèles emblématiques de la marque, les modèles " Professionnels " et est capable de réduire la fabrication de ceux-ci en cas de crise.

ROLEX reste très attentif au marché et s'adapte toujours à celui-ci.

ROLEX a su réduire la fabrication de plus de 200 000 montres en quelques mois lors du début de la crise économique en 2008.

Sur notre marché de la montre ROLEX de collection et de l'expertise, nous avons remarqués une hausse des prix sur les modèles DAYTONA anciens et certaines pièces mythiques après de grandes ventes aux enchères telles que " LESSON ONE ".

Cette hausse des prix est effective uniquement sur les pièces de qualité.

Depuis le début de l'année, nous avons expertisés une douzaine de montres ROLEX DAYTONA Paul NEWMAN.
N'étant pas toutes d'une grande qualité, nous avons pu en négocier à la hausse seulement deux.