Analyse du marché de la vente ULTIMATUM.


Nous remarquons en analysant la vente PHILLIPS « DAYTONA ULTIMATUM », que le marché devient de plus en plus pointu et initié.

En effet, les pièces de grande qualité, se sont très bien vendu, surtout entre 100 000 et 300 000 Euros.

Par contre les pièces de grande collection, très rare, ont été surestimées et elles n’ont pas dépassés les estimations hautes à cause du manque de qualité.

Ce qui prouve que les collectionneurs sont très demandeurs, prêts à payer très cher le très beau mais ils sont également de plus en plus initiés sur la qualité des montres.

Le record de ce week-end est naturellement La Daytona « UNICORN », un cosmograph 6265 réalisé en or blanc, pièce unique qui a trouvé preneur à 5,9 Millions de Francs Suisse (environ 5 millions d’euros).
The UNICORN, ROLEX Daytona 6265 White Gold, adjugée 5,9 Millions de Francs Suisse.
The UNICORN, ROLEX Daytona 6265 White Gold, adjugée 5,9 Millions de Francs Suisse.